partenaires

  • eTwinning
  • Europass
  • Nouveau
logo EVE

News

ERASMUS+: Guide du programme

Disponible en français

» lire la suite

ERASMUS+: Appel pour la nouvelle Charte dans l'enseignement supérieur

» lire la suite

VOTE OR NOT TO VOTE?: Séminaire sur la participation électorale des jeunes

Du 23 au 27 avril 2014

» lire la suite

STAGES ASSISTANTS ERASMUS+

» lire la suite

SÉANCE D'INFORMATION: Action clé 3 (soutien à la réforme des politiques)

7 avril 2014

» lire la suite

ATTENTION: Information sur la participation de la Suisse au programme Erasmus+

» lire la suite

SÉANCE D'INFORMATION: Erasmus+ AC1 et AC2 Actions centralisées

10 mars 2014

» lire la suite

EXPERTS BOLOGNE: 6ème journée thématique

L’internationalisation de l’Enseignement supérieur : Pilotage et stratégies des établissements d’Enseignement Supérieur de la Fédération Wallonie‐Bruxelles

» lire la suite

CONFÉRENCE DE LANCEMENT ERASMUS+

Dossier et communiqué de presse

» lire la suite

Appel à candidatures : experts de l’éducation et de la formation

Programme Erasmus+ 2014-2020

» lire la suite

ERASMUS+: nouveau site pour promouvoir le programme en Fédération Wallonie-Bruxelles

» lire la suite

Publication de l'Appel à candidatures Erasmus+

Publication du guide Erasmus+, des crédits d’un montant de 1,8 milliard € disponibles en 2014

» lire la suite

Vous avez encore des questions sur le nouveau programme Erasmus+?

» lire la suite

L'AEF-Europe et le BIJ à l'honneur à Liège

» lire la suite

Témoignages Assistanat: leurs parcours, motivations, expériences et appréciations

Témoignages assistants partis en 2011


Témoignage de Julie Adou Future institutrice, en 3e bac à la Haute Ecole de la Communauté française en Hainaut, sur son assistanat Comenius dans la région de Lisbonne



Anaïs Henry est partie enseigner une année scolaire en Suède.


Pourquoi partir en assistanat ?
Elle avait envie de vivre les valeurs environnementales, pédagogiques et sociales novatrices de la Suède et ces objectifs ont été pleinement atteints.

Activités
Même si elle a connu une assez mauvaise expérience au premier trimestre (manque de contacts avec les collègues, remplacement de la prof titulaire pour des cours de dessin- pour lesquels elle n’était pas formée-, peu de volonté de l’école d’intégrer l’assistante), Anaïs a tout fait pour retrouver elle-même une autre école d’accueil, dans laquelle a pu s’intégrer et mettre ses talents à contribution. Elle a donné des cours de FLE à différents niveaux en mettant l’accent sur l’expression orale et la correction de la prononciation, elle a donné des activités de préparation théâtrales (affirmation de soi) ; elle a organisé des « journées belges» en tandem avec un assistant flamand dans les 3 écoles de la même entité, ainsi qu’un Google challenge pour faire découvrir la Belgique aux élèves. Elle a également assisté le professeur d’espagnol et ce qu’elle a beaucoup apprécié de pouvoir donner des cours de psychologie à des élèves de 19 ans.

Quelle expérience en a-t-elle retirée ?
Une ‘mauvaise’ expérience peut être bénéfique aussi et vous fait grandir et vous débrouiller et vous battre pour trouver une solution. D’ailleurs, le fait d’avoir été confrontée à une classe de 80% d’immigrants l’a fait évoluer dans son enseignement du FLE. Elle a effectivement découvert un système scolaire qui permet à chaque élève d’évoluer selon son propre plan de développement. Elle regrettera le matériel informatique mis à disposition des élèves et des profs (PC pur tous, beamer dans chaque classe, …). Son expérience de vivre toute une année scolaire l’a été confortée dans son choix de carrière future. De plus, elle a beaucoup apprécié la façon de vivre des Suédois, proches de la nature et respectueux d’autrui.


Aline Geuze a passé une année à Trapani, en Sicile, dans une école hôtelière

Préparation
Elle s’était très bien préparée en échangeant de nombreux mails avec sa tutrice avant le départ et en rencontrant une ancienne assistante qui avait été dans la même école deux années auparavant. Elle a eu droit à un accueil très chaleureux et d’excellents contacts humains avec toute l’équipe ; son intégration a été aussi facilitée par le fait qu’elle parlait déjà bien l’italien.

Activités
Aline a donné des cours de français en section horeca, de cuisine belge en utilisant des sites culinaires belges; elle a fait découvrir la culture belge au travers de quiz et vidéos sur la Belgique, musique, BD… ; elle a également donné des cours préparatoires de français à un examen national dans le secteur.

Bénéfices retirés
Malgré qu’elle se débrouillait bien en italien, elle a appris le dialecte sicilien et a appris beaucoup de nouvelles expressions en italien ; de plus, elle a découvert la culture et la cuisine sicilienne de l’intérieur. Ce fut une expérience très riche au niveau humain et culturel ; c’était d’ailleurs sa première expérience d’enseignement en sections technique et professionnelle avec un public assez difficile. De plus, cet assistanat d’un an lui a permis de décrocher une place d’assistante en section italienne à l’UCL !


Karim Bensalem a travaillé 3 mois dans une école secondaire de Reykjavik

C’était son rêve : s’expatrier dans un pays scandinave et plus particulièrement l’Islande, afin d’y enseigner sa langue maternelle et la musique, mais aussi afin de découvrir une contrée, une langue et une culture si différentes du reste de l’Europe. Et il a trouvé chaussure à son pied, puisqu’en temps que futur professeur d’anglais et de néerlandais, il a pu adapter son savoir-faire pédagogique à l’enseignement de sa langue maternelle, mais comme langue étrangère. Fort de son expérience d’animateur, il a encadré des jeux pédagogiques en lien avec la langue française et la culture belge (création de poèmes, expressions typiquement belges et bruxelloises). Il a beaucoup travaillé sur la diction des élèves lors de petites représentations théâtrales et il a apporté ses compétences musicales lors de la préparation d’un concours de chant en français.

Apports
Cette nouvelle expérience pédagogique lui a permis d’affiner ses techniques d’enseignement et l’a conforté dans l’envie d’enseigner le FLE à l’étranger. Il reste en contact avec l’Alliance française pour éventuellement travailler là-bas et il compte suivre une formation de pédagogie du FLE en Belgique. Ce séjour lui a permis de découvrir une culture et une langue ancestrales très riches (langue parfois proche du néerlandais), ainsi que des paysages lunaires sans pareil. Enfin, cette période d’assistanat est l’expérience la plus enrichissante sur le plan professionnel et la plus touchante sur le plan humain qu’il ait vécu jusqu’à présent.



Témoignages Écoles d’accueil belges en 2011

Centre Éducatif Communal secondaire de Charleroi « La Garenne » Jan Rydzak, futur professeur d’anglais d’origine polonaise a apporté son aide aux cours d’anglais jusque fin mars.

Activités
- Stage d’observation d’une semaine ;
- présentation en anglais, de la Pologne (culture, histoire, folklore, gastronomie, mode de vie) de façon dynamique et humoristique, ainsi que des Émirats Arabes (où il a vécu une partie de sa scolarité) ;
- organisation de tables de conversation en anglais et d’activités de remédiation ;
- participation active au projet Comenius (contacts mails avec les partenaires, préparation de la mobilité en Belgique, interprétation pour les partenaires polonais, initiation au polonais avant la mobilité en Pologne)

Apports pour l’assistant
Apprentissage de la gestion de groupe, organisation de séquences de cours, adaptation aux différents niveaux des élèves Amélioration de la maîtrise orale et écrite de la langue française Découverte de la culture belge et du pays, grâce à sa participation aux excursions scolaires et sorties personnelles avec les autres assistants Comenius résidant à l’internat Apports pour l’école Sa parfaite maîtrise de l’anglais a sensiblement aidé les élèves à améliorer leurs 4 compétences linguistiques et son enthousiasme et dynamisme les a motivé à uniquement communiquer avec lui en anglais, même en dehors des cours. Il a transmis sa culture polonaise et a même enseigné des rudiments de polonais aux élèves et professeurs impliqués dans le projet Comenius (santé et sport) dont un des partenaires est polonais. Il laisse derrière lui des documents didactiques multimédia, qui pourront servir aux professeurs d’anglais et d’autres contributions au projet Comenius, tous diffusés sur le site de l’école et donc accessibles à un large public. L’école n’a qu’un regret, c’est qu’elle n’ait pas pu bénéficier de sa présence et de ses compétences jusque fin juin.


Institut Saint-Joseph de Welkenraedt

L’Institut Saint-Joseph pratique l’enseignement en immersion allemande et a eu la chance d’accueillir Maria Friedrich, d’Allemagne, pendant toute l’année scolaire.

Activités
- Animation des activités d’expression orale dans les classes de 4e à a 6e secondaire en immersion allemande
- Aide aux cours de latin et de français
- Aide au projet Comenius bilatéral avec une école de la région berlinoise (rédaction d’une brochure touristique avec les élèves, accompagnement du groupe lors de la mobilité à Berlin)
- Aide à l’organisation de soupers et au théâtre-cabaret
- Participation aux voyages scolaires et excursions en Autriche, à Trêves, Bonn, Bruges, … et à Athènes !

Apports pour l’assistante
Maria a découvert de nouvelles méthodes pédagogiques, elle a appris à s’adapter à un système scolaire différent, mais aussi à des niveaux et à des groupes d’âge différents. Elle a beaucoup progressé en français, de par ses contacts avec des professeurs qui ne parlent que le français et lors des voyages scolaires, à Athènes, notamment. Par le biais de nombreuses visites et excursions organisées par l’école, elle a pu découvrir notre patrimoine culturel et les institutions de la Belgique.

Apports pour l’école
Les élèves ont eu l’occasion de se familiariser avec un accent différent de celui de leurs professeurs ; ils ont pu enrichir leur vocabulaire et leurs constructions grammaticales, améliorer leur fluidité et aisance en allemand, mais ils ont aussi pu élargir leur horizon culturel et faire abstraction de leurs préjugés vis à vis des Allemands. Grâce aux nombreuses références de Maria aux habitudes et traditions de son pays, ils ont pu découvrir un autre aspect de l’Allemagne, renforcé par la réunion Comenius à Berlin.

C’est une expérience d’assistanat particulièrement positive pour toutes les parties, parce que d’une part, l’assistante s’est beaucoup investie dans toutes les activités de l’école, qu’elles soient scolaires ou extra scolaires, mais que d’autre part, l’école avait très bien préparé sa venue ; En effet, l’équipe pédagogique en charge de l’immersion avait réfléchi à comment intégrer au mieux l’assistante dans l’établissement. Des contacts téléphoniques préalables ont permis à Maria de se préparer au mieux et les professeurs ont toujours su intégrer les idées et projets de l’assistante dans l’élaboration du programme. L’école lui a procuré un logement, ainsi que les repas de midi et lui a donné la possibilité de participer à toutes les sorties scolaires.

-------------------------------------------------------------------------------
NOM :
Christina Georgantidou
Age : 26 ans
Origine : Thessalonique, Grèce
Ecole d’accueil : Ecole secondaire CECS « La Garenne »

Elle a étudié la langue et littérature grecque ainsi que la langue latine et anglaise et se destine à devenir professeur de grec moderne. Sa motivation : connaître la culture belge et apprendre le français. Christina a assisté quatre professeurs d’anglais. Elle était chargée d’animer des tables de conversation (environnement, tabagisme, …), de préparer du matériel didactique (photos, pair work, …), de superviser les travaux individuels, d’organiser des activités dans la salle d’informatique (compréhension à l’audition, enrichissement lexical, …) ainsi que de présenter sa culture et les nombreuses similitudes qui existent entre la culture grecque et belge. Les élèves s’exprimaient de manière surprenante et sans complexes en anglais avec Christina car elle ne maitrisait pas suffisamment le français à son arrivée. Elle a aussi eu la possibilité d’enseigner sa langue maternelle le mercredi après-midi à des professeurs, ainsi que de donner des cours de perfectionnement de grec moderne à des adultes qui avaient déjà suivi deux ans de grec en cours du soir dans une école de promotion sociale de la ville. Cette expérience lui a permis de comprendre les différentes pédagogies à appliquer dans le cadre d’activités d’enseignement destinées aux adolescents et aux adultes. En outre, son immersion dans la culture belge, lui a permis d’apprendre le français qu’elle maîtrise admirablement après sept mois de stage passés en Belgique.


NOM : Magda Wojtysiak
Age: 25 ans
Origine : Pologne
Ecole d’accueil : Ecole de promotion sociale « Ecole Industrielle de Jumet »

Magda a enseigné en section FLE (français langue étrangère) du niveau « débutant » jusqu’au niveau le plus avancé, ce qui lui a permis de découvrir et d’appliquer la pédagogie différenciée. En tant qu’assistante, elle a suppléé le professeur titulaire et sa parfaite maitrise de l’anglais a constitué un atout dans l’apprentissage du français en tant que langue étrangère essentiellement pour les élèves anglophones. Cette expérience a permis à Magda de mettre en pratique la pédagogie du FLE qu’elle a apprise à l’université notamment en donnant cours à des niveaux différents, et plus particulièrement en alphabétisation, outre le fait de pouvoir enseigner les connaissances de base. Son séjour de 10 mois en immersion lui a permis d’améliorer sans conteste sa connaissance du français et de rencontrer des élèves adultes de cultures et de langues différentes.


NOM : Patricia MORAN
Origine: Irlande
Ecole d'accueil:
Athénée Royal de Bastogne-Houffalize
Durée de l'assistanat : 5 mois

Bien avant son arrivée, la proviseur avait contacté l’assistante pour présenter l’école et, discuter des modalités de son assistanat ; elle lui a trouvé un logement et lui a envoyé de la documentation sur l’école et la région.

Dès son arrivée début janvier, Patricia a été présentée à toute l’équipe éducative et le personnel de maîtrise, avec une visite guidée de l’école, lui permettant de visualiser les endroits stratégiques comme la salle des profs, la photocopieuse, le restaurant où elle s’est vu offrir un repas tous les midis. Les parents ont également été informés de son arrivée par lettre et Patricia leur a été présentée lors de la réunion des parents. Elle a très vite été intégrée à la vie associative de la commune en participant activement au projet de « Douzelage » de la ville d’Houffalize avec Bellagio en Italie.

Au niveau des cours donnés, Patricia a été active de la première maternelle à la 4e secondaire. En maternelle et primaire elle a organisé des activités ludiques et musicales, qui ont permis aux élèves de découvrir et se familiariser avec une langue qu’ils approfondiront plus tard. Dans les classes du secondaire, la présence de Patricia apportait une réelle touche d’authenticité, autant aux élèves qu’aux professeurs et ce, par des activités diverses : présentation de l’Irlande et de sa musique, analyse de chansons, saynètes en anglais, correction de la prononciation, tables de conversation, préparation d’un voyage scolaire en Angleterre et participation à celui-ci.

Certains élèves plus faibles ont pu bénéficier d’une aide personnalisée. Toute la communauté éducative a été enthousiasmée par l’apport bénéfique d’une assistante anglophone ; les parents ont également été emballés par l’expérience ; bref, tout le monde en redemande… Patricia de son côté, a pu améliorer sa connaissance du français, découvrir la culture ardennaise et pratiquer de nouvelles techniques pédagogiques, d’autant plus qu’elle a travaillé avec des élèves d’âges et d’intérêts très différents.

Dans l’expérience, toutes les parties sont gagnantes…

En savoir plus?
COMASSBH.doc



L'AEF-Europe reçoit les assistantes Comenius et Grundtvig

10 février 2010

Venues des quatre coins de l’Europe (Finlande, Hongrie, Irlande, Pologne, Italie, France, Lituanie et Allemagne), ces futures professeures ont bénéficié d’une bourse de leur agence nationale pour venir assister/enseigner dans des écoles maternelles, primaires, secondaires ou de promotion sociale en Communauté française. Cette journée-rencontre fut l’occasion pour les gestionnaires Comenius et Grundtvig de l’Agence de rappeler les différentes actions Comenius outre les modalités de l’assistanat Grundtvig. Egalement au programme, des informations sur les droits et les devoirs des assistants et des écoles d’accueil ainsi que des conseils pratiques.

Le dispositif eTwinning et les différentes possibilités de l’Europass ont également été abordés. Au cours de la rencontre, deux assistantes ont témoigné de leur expérience depuis qu’elles sont arrivées en Belgique. Ella, originaire de Finlande, cette future prof a rencontré quelques difficultés au début de son séjour. Maintenant, elle a la chance d’assister des professeurs d’anglais dans une école secondaire de Gembloux, selon un horaire bien défini. Ella donne aussi des cours de culture et langue finlandaises aux élèves de l’école. Afin de mieux s’intégrer, elle suit des cours du soir de français. Sylwia, venue du sud de la Pologne, elle aide les institutrices maternelles et primaires d’une petite école rurale à Ocquier. En plus des activités habituelles, elle initie les enfants à la culture et à la langue polonaise via l’apprentissage de chansons et de mots du langage quotidien. Les échanges d’idées se sont poursuivis autour d’un lunch.

Après ce moment convivial, les voilà prêtes à affronter les rudes frimas de l’hiver bruxellois pour une visite culturelle et ludique du vieux Bruxelles, en compagnie de 13 autres assistants Comenius qui font leur stage en Communauté flamande (Agence EPOS). Après les présentations d’usage, quatre groupes mixtes se sont constitués, munis de leur carnet de notes et prêts à répondre aux questions de la guide. Travail d’équipe avec un prix à la clé pour le groupe gagnant.

Ouf ! La récompense c’est l’arrêt dégustation de bières belges à la « Mort Subite », mais certains ont préféré un chocolat chaud, histoire de se réchauffer… Le groupe gagnant a remporté une boîte de pralines ; lot de consolation pour les autres : des pralines ! Déjà 16h30, tout le monde s’est échangé les adresses email avec la promesse de se revoir pour d’autres aventures. Rendez-vous est pris pour le 26 mai à Charleroi pour une Journée de valorisation des assistanats Comenius, organisée par Arlette Poppe, coordinatrice des projets européens pour la ville de Charleroi.


Sita Merten

Sita Merten est partie un an dans un petit village en Irlande, enseigner à 150 élèves du secondaire le français et l’espagnol en tant que langues étrangères ainsi que les arts plastiques (sa formation).

En savoir plus ?

Cliquez ici pour lire son témoignage